L'art de maintenir une vie sociale en étant parent

L'art de maintenir une vie sociale en étant parent

Quand on devient parent, il est normal que nos priorités et notre rythme de vie changent. On se met au deuxième plan pour concentrer toute notre attention sur bébé. Cette nouvelle réalité bouleverse nos habitudes et demande une période d’adaptation, même si on s’y prépare depuis neuf mois. Parfois, on s’ennuie de notre vie d’avant. C’était simple et synonyme de liberté et de plaisir. Avec bébé, on doit malheureusement refuser les invitations. Cependant, avec le temps, on réussit à tranquillement retrouver un équilibre dans notre vie et la vie sociale redevient envisageable.

Changement dans le groupe d’amis

Entre amis, on vit souvent les mêmes choses en même temps et les enfants ne font pas exception à la règle. Dès que la première progéniture arrive dans le groupe, la dynamique change et l’effet de masse se fait sentir. Après l’arrivée des enfants, les discussions ne sont plus les mêmes, tout comme les activités. Les personnes sans enfant se sentent moins à l’aise alors que les autres sont ravis de pouvoir parler de leurs préoccupations avec leurs pairs. Quelle que soit leur réalité, notre entourage est précieux. On devrait saisir toutes les occasions pour partager des moments avec eux.

Environnement connu et sécurisant

Il est important d’y aller à notre rythme sans se mettre de pression. Tout d’abord, on peut recevoir des gens dans le confort de notre maison. Si bébé fait une crise, c’est beaucoup moins gênant qu’au restaurant. Notre entourage nous connait et comprend ce que nous vivons présentement. Ce n’est pas grave si le ménage n’est pas parfait puisque nos invités n'auront d’yeux que pour bébé. On doit aussi apprendre à accepter l’offre qu’on nous propose, si les invités veulent participer à la préparation du repas ou apporter leur part du festin. On doit mettre notre orgueil de côté et se dire qu’on aura d’autres occasions de les recevoir comme des rois.

Sortie avec bébé

Il vient un moment où on trouve le courage et la motivation de sortir. C’est l’occasion de changer d’air et de voir d’autres humains. Est-ce qu’on amène bébé avec nous ou on le fait garder? Les deux options sont possibles. D’un côté, en l’amenant avec nous, on lui permet d’apprendre à s’adapter. Il peut alors développer de l’aisance et de la confiance, peu importe l’endroit où il se trouve. En tant que parent, bien qu’on ne soit pas complètement libre, on est rassuré parce qu’on est à proximité de notre enfant. On peut se mettre à l’écart pour l’allaiter et proposer des activités qui conviennent à notre routine. Par exemple, au lieu d’aller manger une bouchée avec une amie, on peut lui proposer d’aller marcher, tout en faisant du portage. Bébé pourra explorer le monde qui l’entoure pendant que l’on discute tranquillement.

Faire garder bébé

De l’autre côté, il est important de nous accorder du temps pour nous. On ne doit pas culpabiliser de le laisser pour une soirée. Pensons plutôt à tout le bien-être que nous ressentirons après cette activité. Pour être rassuré, on peut demander à un membre de la famille de venir le garder à la maison. Si personne n’est disponible, on peut engager une gardienne. Ce n’est pas évident de confier notre être cher à une personne inconnue. On peut la faire venir une première fois alors qu’on est présent pour voir comment elle prend soin de bébé avant de le laisser seul avec elle. 

Vie de quartier

Aller au parc avec son enfant ou encore marcher dans le quartier avec lui est en soi une façon de rencontrer des gens et d’échanger avec eux. Depuis qu’on a un enfant, on s’aperçoit que l’attitude des gens est différente et positive, même dans les grands centres où les contacts interpersonnels sont plus rares. On attire le regard des passants et des autres parents. On se fait interpeller au sujet de notre enfant et ça nous rend fiers. On a soudainement un point en commun avec eux, ce qui génère des discussions sincères et vraies. On sent qu’on n’est pas tout seul et ça fait du bien. 

Avoir une vie sociale active tout en étant parents, c’est possible et même souhaitable. L’important, c’est d’y aller à notre rythme et de suivre notre instinct. Le moment de la journée ou l’activité choisie ne sera peut-être pas comme avant, mais l’important y sera : le bonheur de côtoyer les précieuses personnes qui nous entourent. Par leur présence, elles nous donnent l’énergie et la force d’avancer et de nous surpasser comme parents.

0 comments

Leave a comment

All blog comments are checked prior to publishing

Hello You!

Join our mailing list

Net Orders Checkout

Item Price Qty Total
Subtotal $0.00
Shipping
Total

Shipping Address

Shipping Methods